MÉDIAS

BÉATRICE NÉDELLEC

Directrice artistique du festival des Envolées Lyriques

D’origine italienne, lombarde par son grand-père, Béatrice Nédellec pratique le chant lyrique au Conservatoire de Suresnes dans la classe de Laurence Malherbe après avoir exercé le piano plusieurs années. Elle participe en 1998 à la création du festival de musique classique à Malte qui fait l’objet d’une diffusion télévisée à l’émission «Musiques au cœur» d’Eve Ruggiéri sur France 2, émission qui sera primée.

En 2006, elle crée l’association Opéra Bel Canto pour promouvoir l’art lyrique auprès d’un large public et lancer le 1er festival d’art lyrique en Ile-de-France, les Envolées Lyriques. Elle prépare le 8ème Festival des Envolées Lyriques pour 2022. En 2017, elle crée Alto Concerts, structure de production de musique, opéra et nouvellement de théâtre et produira en 2021 une nouvelle interprétation de la pièce de théâtre « Madame Marguerite » de Roberto Athayde.

Depuis la création de l’association, elle programme de nombreux concerts publics et privés ainsi que des spectacles lyriques en France et à l’étranger (projet au Caire) qui mettent en valeur les jeunes talents.

Contact : Béatrice Nédellec :
beatrice.nedellec@envoleeslyriques.com
Tél : 06 21 95 28 13

thomas tacquet

Conseiller artistique des Envolées Lyriques

Thomas Tacquet pianiste, chef de chant, chef de chœur, spécialisé dans l’accompagnement du chant, les pratiques chorales, claviériste, coordinateur artistique du Concert Sprirituel (Dir ; H. Niquet), chef de chant du Chœur de la Maîtrise de Notre-Dame de Paris et chef de l’ensemble vocal Fiat Cantus (Paris).

Pour la saison 2020-2021, Thomas se produira en tant que chef avec son ensemble vocal Fiat Cantus sur La Passion selon Saint Jean de Bach dans plusieurs théâtres (Versailles, Vendôme, Coutances,…). Des concerts au théâtre du Châtelet, à l’opéra de Reims et de Massy comme pianiste sont également au programme, ainsi que deux productions d’opéra comme chef de chant : Eugène Onéguine de Tchaïkovski (opéra de Massy), Agrippina de Haendel (Académie Lyrique), et d’oratorios en compagnie de l’ensemble Le Palais Royal (dir. J.-P.Sarcos). Suite à son album Jean Cartan, Partir avec un Idéal, éditions Hortus avec le ténor Kaëlig Boché, acclamé par la critique (5 diapasons, sélection Générations France Musique, sélection Valeurs Actuelles,…), il réalisera en 2021 une autre monographie d’un compositeur du XXe siècle oublié, Paul Arma (disciple de Bela Bartòk), en compagnie de la mezzo Anne-Lise Polchlopek.

thomas palmer

Conseiller artistique des Envolées Lyriques

Thomas Palmer est régulièrement invité en tant que pianiste chef de chant au Théâtre du Châtelet, au Théâtre des Champs-Elysées, à l’Opéra-Comique, à l’Opéra de Massy, au Théâtre de la Monnaie ou pour des interventions à Radio France (on a pu l’entendre notamment dans l’émission d’Arièle Buteaux « Un mardi Idéal » en compagnie de Florian Laconi, Delphine Haidan et Karine Deshayes ou « le Magazine » de Lionel Esparza). Il collabore aussi à de nombreux projets avec le Chœur de Radio-France.
En province, il est amené à intervenir aux Opéras de Tours, Rouen, Clermont-Ferrand, Avignon. Ses engagements en tant que chef de chant lui ont permis de travailler avec des artistes tels que Placido Domingo, Grace Bumbry, June Anderson, Charles Castronovo, Willard White, Patricia Petibon, Sophie Koch, Véronique Gens, Sonya Yoncheva et même Elvis Costello et Sting. Il a été dirigé notamment par Alain Altinoglu, Jean-Yves Ossonce, Christoph Eschenbach, Harmut Haenchen, Bertrand de Billy, Myung-Wung Chung …

Appréciant également d’être au sein de l’orchestre il a déjà joué avec l’Orchestre du Capitole dans La Belle au Bois dormant, avec l’Orchestre de chambre de Paris dans Treemonisha et Nixon in China au Châtelet, dans Le Mandarin merveilleux à l’Opéra de Tours …En tant que récitaliste, il se produit dans différents festivals français: Festival d’Auvers-sur-Oise, Festival des Jeunes Talents, Festival Classique au Vert, Festival lyrique Musiques au cœur d’Antibes, Festival des Envolées Lyriques, Journées lyriques d’Eure-et-Loir, Festival Gloriana, Festival de Pontlevoy et en Croatie, Portugal, Italie, Inde, Cis-Jordanie.

nicolas bacri

Conseiller artistique des Envolées Lyriques

Grand Prix de la Musique symphonique de la S.A.C.E.M. 2006 et nommé aux « Victoires de la musique classique » à cinq reprises en 2004, 2005, 2007, 2008 et 2012, Nicolas Bacri, né à Paris en 1961, est l’auteur de plus de cent-cinquante partitions dont sept Symphonies, onze Quatuors à cordes, deux Opéras en un acte, huit Cantates, douze Motets pour chœur a cappella, douze Concertos (quatre pour violon, trois pour clarinette, deux pour trompette, pour violoncelle, pour piano, pour flûte) et plusieurs autres œuvres concertantes (Ophelia’s Tears, Les Quatre Saisons, Une Prière, Requiem, Folia, Symphonie concertante, Divertimento, Notturno etc…) pour divers instruments, six Trios avec piano, quatre Sonates pour violon et piano, deux pour violoncelle et piano, une pour alto et piano, trois Sonates pour piano, des Sonates et Suites pour violon, alto ou violoncelle solos…
Le rayonnement de sa musique dépasse d’année en année les frontières de la France avec d’importants concerts en Grande-Bretagne, en Chine, en Finlande et, particulièrement, aux USA et en Allemagne.

Parmi les succès récents qui confirment la place singulière de Nicolas Bacri au sein d’une nouvelle génération de compositeurs réconciliés de façon créative et personnelle avec le « sentiment tonal » et qui souhaitent contribuer à ce que la musique du XXIème siècle redevienne une musique qui s’inscrit au cœur de la vie des interprètes et des mélomanes, on peut citer Ophelia ‘s Tears créé en février 2020 par J. Lawrie Bloom et l’Orchestre Symphonique de Chicago/Riccardo Muti, commande du Chicago Symphony Orchestra, qui a suscité l’enthousiasme du Chicago Tribune (Howard Reich) et du Chicago Classical Review (Lawrence A. Johnson ) ; De la douceur, créé en janvier 2020 par Joelle Harvey/Amanda Lynn Bottoms et Shannon McGinnis, commande de la Philadelphia Chamber Music Society pour le Festival Emerging Voices ; Of Time and Love, commande de l’Opéra de Limoges, créée par Catherine Hunold en décembre 2018 ; Deux visages de l’amour créée par Marie-Laure Garnier et l’Orchestre Philharmonique de Radio-France/Elena Schwarz lors d’un Concert-Portrait le 27 avril 2017 au Grand Auditorium de la Maison de Radio-France ; son opéra en un acte Cosi fanciulli, écrit en collaboration avec Eric-Emmanuel Schmitt pour David Stern et Opera fuoco donné douze fois au Théâtre des Champs-Elysées en juin 2014 et au 6ème Festival des Envolées Lyriques à Rueil-Malmaison en 2016 ; ses Melodias de La Melancolia écrites pour le disque de Patricia Petibon intitulé Melancolia (Deutsche Grammophon), créés et enregistrées à Madrid en octobre 2011 avec l’Orchestre National d’Espagne/Josep Pons.

RETOUR SUR 7ÈME FESTIVAL DES ENVOLÉES LYRIQUES 2019 « MOZART VOYAGE À VENISE »
FILM DU GRAND CONCERT DE CLÔTURE
GALERIE PHOTOS