MÉDIAS

BÉATRICE NÉDELLEC

Directrice artistique du festival des Envolées Lyriques

D’origine italienne, lombarde par son grand-père, Béatrice Nédellec pratique le chant lyrique au Conservatoire de Suresnes dans la classe de Laurence Malherbe après avoir exercé le piano plusieurs années. Elle participe en 1998 à la création du festival de musique classique à Malte qui fait l’objet d’une diffusion télévisée à l’émission «Musiques au cœur» d’Eve Ruggiéri sur France 2, émission qui sera primée.

En 2006, elle crée l’association Opéra Bel Canto pour promouvoir l’art lyrique auprès d’un large public et lancer le 1er festival d’art lyrique en Ile-de-France, les Envolées Lyriques. Elle prépare le 8ème Festival des Envolées Lyriques pour 2022. En 2017, elle crée Alto Concerts, structure de production de musique, opéra et nouvellement de théâtre.

Depuis la création de l’association, elle programme de nombreux concerts publics et privés ainsi que des spectacles lyriques en France et à l’étranger (projet au Caire) qui mettent en valeur les jeunes talents.

Contact : Béatrice Nédellec :
beatrice.nedellec@envoleeslyriques.com
Tél : 06 21 95 28 13

Mary Saint-Palais

Mary Saint-Palais, soprano, Professeur au Conservatoire à Rayonnement Régional de Rueil-Malmaison et à l’Ecole Supérieure de la Musique de Bourgogne, est régulièrement invitée en masterclasses et jurys de concours.

Sa carrière, d’abord orientée dans la Musique Baroque avec William Christie, l’amène sur les scènes d’Opéras en Europe : Genève, Amsterdam, Liège, Paris, Francfort, Tours, Bordeaux, Marseille… où elle excelle dans les rôles mozartiens dans Die Zauberflöte, Le Nozze di Figaro…. Elle défend le répertoire Français dans des productions remarquées, notamment celle des Brigands d’Offenbach, Pelléas et Mélisande, Jenufa ou les Dialogues des Carmelites, avec José Van Dam, Gabriel Bacquier, Karine Deshayes…

Passionnée par les créations, elle travaille avec Daniel Kawka, Georges Aperghis et se produit pour Luciano Berio dans Re in Ascolto sur les scènes de Genève et Francfort. Elle participe à la création du Vase de Parfum d’Olivier Py et Susanne Giraud, et Olivier Py l’invite à rejoindre la troupe du Théâtre de l’Odéon pour l’Orestie.

Sa discographie comprend : Les Troqueurs (Dauvergne), Christophe Colomb (Milhaud), Lazare (Brunaud),Idoménée (Campra), Les Noces de Figaro (version Française d’Eric-Emmanuel Schmitt), Jephté (Monteclair)…

thomas tacquet

Conseiller artistique des Envolées Lyriques

Thomas Tacquet pianiste, chef de chant, chef de chœur, spécialisé dans l’accompagnement du chant, les pratiques chorales, claviériste, coordinateur artistique du Concert Sprirituel (Dir ; H. Niquet), chef de chant du Chœur de la Maîtrise de Notre-Dame de Paris et chef de l’ensemble vocal Fiat Cantus (Paris).

Pour la saison 2020-2021, Thomas se produira en tant que chef avec son ensemble vocal Fiat Cantus sur La Passion selon Saint Jean de Bach dans plusieurs théâtres (Versailles, Vendôme, Coutances,…). Des concerts au théâtre du Châtelet, à l’opéra de Reims et de Massy comme pianiste sont également au programme, ainsi que deux productions d’opéra comme chef de chant : Eugène Onéguine de Tchaïkovski (opéra de Massy), Agrippina de Haendel (Académie Lyrique), et d’oratorios en compagnie de l’ensemble Le Palais Royal (dir. J.-P.Sarcos). Suite à son album Jean Cartan, Partir avec un Idéal, éditions Hortus avec le ténor Kaëlig Boché, acclamé par la critique (5 diapasons, sélection Générations France Musique, sélection Valeurs Actuelles,…), il réalisera en 2021 une autre monographie d’un compositeur du XXe siècle oublié, Paul Arma (disciple de Bela Bartòk), en compagnie de la mezzo Anne-Lise Polchlopek.

thomas palmer

Conseiller artistique des Envolées Lyriques

Thomas Palmer est régulièrement invité en tant que pianiste chef de chant au Théâtre du Châtelet, au Théâtre des Champs-Elysées, à l’Opéra-Comique, à l’Opéra de Massy, au Théâtre de la Monnaie ou pour des interventions à Radio France (on a pu l’entendre notamment dans l’émission d’Arièle Buteaux « Un mardi Idéal » en compagnie de Florian Laconi, Delphine Haidan et Karine Deshayes ou « le Magazine » de Lionel Esparza). Il collabore aussi à de nombreux projets avec le Chœur de Radio-France.
En province, il est amené à intervenir aux Opéras de Tours, Rouen, Clermont-Ferrand, Avignon. Ses engagements en tant que chef de chant lui ont permis de travailler avec des artistes tels que Placido Domingo, Grace Bumbry, June Anderson, Charles Castronovo, Willard White, Patricia Petibon, Sophie Koch, Véronique Gens, Sonya Yoncheva et même Elvis Costello et Sting. Il a été dirigé notamment par Alain Altinoglu, Jean-Yves Ossonce, Christoph Eschenbach, Harmut Haenchen, Bertrand de Billy, Myung-Wung Chung …

Appréciant également d’être au sein de l’orchestre il a déjà joué avec l’Orchestre du Capitole dans La Belle au Bois dormant, avec l’Orchestre de chambre de Paris dans Treemonisha et Nixon in China au Châtelet, dans Le Mandarin merveilleux à l’Opéra de Tours …En tant que récitaliste, il se produit dans différents festivals français: Festival d’Auvers-sur-Oise, Festival des Jeunes Talents, Festival Classique au Vert, Festival lyrique Musiques au cœur d’Antibes, Festival des Envolées Lyriques, Journées lyriques d’Eure-et-Loir, Festival Gloriana, Festival de Pontlevoy et en Croatie, Portugal, Italie, Inde, Cis-Jordanie.

nicolas bacri

Conseiller artistique des Envolées Lyriques

Grand Prix de la Musique symphonique de la S.A.C.E.M. 2006 et nommé aux « Victoires de la musique classique » à cinq reprises en 2004, 2005, 2007, 2008 et 2012, Nicolas Bacri, né à Paris en 1961, est l’auteur de plus de cent-cinquante partitions dont sept Symphonies, onze Quatuors à cordes, deux Opéras en un acte, huit Cantates, douze Motets pour chœur a cappella, douze Concertos (quatre pour violon, trois pour clarinette, deux pour trompette, pour violoncelle, pour piano, pour flûte) et plusieurs autres œuvres concertantes (Ophelia’s Tears, Les Quatre Saisons, Une Prière, Requiem, Folia, Symphonie concertante, Divertimento, Notturno etc…) pour divers instruments, six Trios avec piano, quatre Sonates pour violon et piano, deux pour violoncelle et piano, une pour alto et piano, trois Sonates pour piano, des Sonates et Suites pour violon, alto ou violoncelle solos…
Le rayonnement de sa musique dépasse d’année en année les frontières de la France avec d’importants concerts en Grande-Bretagne, en Chine, en Finlande et, particulièrement, aux USA et en Allemagne.

Parmi les succès récents qui confirment la place singulière de Nicolas Bacri au sein d’une nouvelle génération de compositeurs réconciliés de façon créative et personnelle avec le « sentiment tonal » et qui souhaitent contribuer à ce que la musique du XXIème siècle redevienne une musique qui s’inscrit au cœur de la vie des interprètes et des mélomanes, on peut citer Ophelia ‘s Tears créé en février 2020 par J. Lawrie Bloom et l’Orchestre Symphonique de Chicago/Riccardo Muti, commande du Chicago Symphony Orchestra, qui a suscité l’enthousiasme du Chicago Tribune (Howard Reich) et du Chicago Classical Review (Lawrence A. Johnson ) ; De la douceur, créé en janvier 2020 par Joelle Harvey/Amanda Lynn Bottoms et Shannon McGinnis, commande de la Philadelphia Chamber Music Society pour le Festival Emerging Voices ; Of Time and Love, commande de l’Opéra de Limoges, créée par Catherine Hunold en décembre 2018 ; Deux visages de l’amour créée par Marie-Laure Garnier et l’Orchestre Philharmonique de Radio-France/Elena Schwarz lors d’un Concert-Portrait le 27 avril 2017 au Grand Auditorium de la Maison de Radio-France ; son opéra en un acte Cosi fanciulli, écrit en collaboration avec Eric-Emmanuel Schmitt pour David Stern et Opera fuoco donné douze fois au Théâtre des Champs-Elysées en juin 2014 et au 6ème Festival des Envolées Lyriques à Rueil-Malmaison en 2016 ; ses Melodias de La Melancolia écrites pour le disque de Patricia Petibon intitulé Melancolia (Deutsche Grammophon), créés et enregistrées à Madrid en octobre 2011 avec l’Orchestre National d’Espagne/Josep Pons.

JEFF COHEN

8ème Festival des Envolées Lyriques – Maitre de chant Master Class Américaine et Anglais

Pianiste et compositeur, Jeff Cohen (né à Baltimore) mène une carrière où se mêlent des répertoires et des genres habituellement séparés.

Il se produit avec de nombreux artistes tels Roberto Alagna, June Anderson, Cecilia Bartoli, Yann Beuron, Jane Birkin, Tassis Christoyannis, Karine Deshayes, Elsa Dreisig, Jean-Paul Fouchécourt, Véronique Gens, Isabelle Georges, Angela Gheorghiu, Ivry Gitlis, Ida Haendel, Sumi Jo, Aleksandra Kurzak, Steve Lacy, François Le Roux, Noël Lee, Ute Lemper, Blanca Li, Mady Mesplé, Didier Sandre…

Il enregistre plusieurs disques : l’intégrale des mélodies de R. Hahn, de Lalo, Saint-Saëns, Gounod, Godard avec T. Christoyannis avec le Palazetto Bru-Zane ; un récital live à La Scala avec A. Gheorghiu ; des mélodies de Duparc, Fauré, Hahn, Gounod, Lœffler avec F. Le Roux ; des lieder de Mozart au pianoforte avec V. Dietschy ; l’œuvre de Vieuxtemps et des sonates de Mendelssohn et Hummel pour alto et piano avec P. Lénert ; des chansons de K. Weill et de cabaret avec U. Lemper ; des chansons de Korngold avec I. Georges ; des chansons de fado avec Luisa Cruz…

BRUCE FRANKEL

8ème Festival des Envolées Lyriques – Photographe Expo New-York – Madrid

Bruce Frankel, né à Philadelphie en 1951, a passé sa vie à prendre des images.

Après avoir obtenu son diplôme de l’Université de New York avec un Bac + 6 en études cinématographiques, il s’est impliqué dans le monde du cinéma et de la photo expérimentale alors en pleine effervescence de ‘downtown’ Manhattan, ainsi que dans la production de documentaires.

En 1981, il a commencé une association de 36 ans avec TF1 en tant que Grand Reporter-Journaliste Reporter d’image, basé à NYC, Hong Kong, Jérusalem et Washington, DC. Les points forts de cette longue période de couverture de l’actualité sont la guerre du Golfe de 1990 (ainsi que le fait d’avoir été prisonnier de Saddam Hussein en Irak), l’agitation politique au Moyen-Orient et l’attaque terroriste du 11 septembre 2001 contre le World Trade Center.

Pendant ces nombreuses années de voyage, Bruce Frankel a continué à développer ses compétences photographiques, passant désormais ses journées à Paris dans sa chambre noire, et à écrire. En 2021, il a publié un livre de photos et de mots autour de l’attaque terroriste du 11 septembre, « C’était le tournant du Siècle » (Introduction par William Boyd).

Citoyen franco-américain, il est marié à la journaliste brésilienne, Vilma Gryzinski.

EXPO NEW-YORK

Le défi photographique de New York est d’être original dans une ville où l’on a l’impression qu’un million de clichés sont pris par jour. En tant que jeune photographe dans les années 1970, mes compétences se sont développées en travaillant avec la lumière, la géométrie, le mouvement humain et les images iconiques de la ville.  Noir et blanc, évoluant vers un travail en couleur, puis retour au monochrome.  Les quelques images de cette exposition représentent 40 ans de réflexion et d’exploration du médium photographique, d’un regard continuel sur la dynamique Big Apple.

ARNAUD MOUILLEVOIS

8ème Festival des Envolées Lyriques – Photographe Expo New-York – Madrid

Arnaud Mouillevois, né en 1966, reporter et rapporteur d’images à travers son monde.

Expérimentant la photographie dès son adolescence, il parfait cet apprentissage empirique au cours de sa formation académique à l’Ecole Supérieure de Réalisation Audiovisuelle à Paris XVe.

Au gré de la couverture des évènements d’actualité au service de TF1 en tant que technicien de l’image au montage et la prise de son, offrant un large champ à la photographie en corollaire, son orientation professionnelle l’a amené progressivement à conduire de front l’image animée et la photographie sur différents théâtres d’opérations : les crises et conflits, les conséquences des évènements et désordres climatiques, les faits de société.

De la « Street photo » au photo-journalisme, de l’influence de Vivian Maier à celle de James Nachtwey, de l’instinct à la mesure, la photographie est par définition une écriture de l’œil. Elle s’exprime par le placement du corps et de l’œil, de l’intention à la révélation, de la rencontre qui unit le regard du photographe exposé à celui qui posera les mots sur l’image.

BRUNO GOUSSET

8ème Festival des Envolées Lyriques – Musicologue

Né en 1958, Bruno Gousset est titulaire du capes de musicologie et du certificat d’aptitude de culture musicale. À ce titre, il a enseigné l’histoire de la musique au Conservatoire de Vincennes et l’esthétique de la musique française à l’École Normale de Musique de Paris où il est professeur associé de la classe de direction d’orchestre.

Il rédige des textes de présentation pour des concerts et des CD et donne une vingtaine de conférences par an.

Pianiste et chef de chant, il accompagne des chanteurs solistes, des ensembles vocaux dont l’Atelier choral de Massy, et des cours de chant à la Schola Cantorum, après avoir abondamment travaillé au Théâtre du Châtelet et avec le chœur de Radio-France.

Bruno Gousset est également compositeur avec un catalogue de plus de 100 titres de musique vocale, instrumentale et symphonique.

ROXANE BALLESTER

8ème Festival des Envolées Lyriques – Musicologue

Roxane Ballester débute le piano et la formation musicale au Conservatoire de Nice en 2001.

Elle poursuit son cursus au Conservatoire à Rayonnement Régionale de Rueil-Malmaison où elle se diversifie en intégrant la classe de direction d’orchestre, d’analyse et obtient son Diplôme d’Études Musicales en formation musicale en 2015.

Titulaire d’un Master de musicologie au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris et du Diplôme d’État de professeur de musique, Roxane enseigne actuellement la formation musicale au Conservatoire à Rayonnement Régional de Rueil-Malmaison.

En parallèle, elle exerce le métier de musicologue et médiatrice de la musique, en animant des conférences et ateliers. L’un de ses sujets de prédilection est la promotion des compositrices françaises de la Révolution à nos jours.

LAURENT COURTHALIAC

8ème Festival des Envolées Lyriques – Pianiste et compositeur

Laurent Courthaliac, pianiste de renommée internationale, est l’héritier de la tradition du Jazz moderne new-yorkais, le be bop, et le spécialiste du répertoire des standards de Broadway.

Son sens raffiné du swing, sa culture inépuisable l’ont amené à se produire et enregistrer avec de grands noms du Jazz, comme Pierrick Pedron, Elisabeth Kontomanou, Pierre Boussaguet, Lee Konitz, Christian Escoudé, Joe Cohn, François Theberge, Grant Stewart ou encore Ron Carter avec qui il a enregistré un disque en trio en Hommage à la muse des musiciens de Jazz, Pannonica.

Il remporte le prix du disque de Jazz français en 2016, avec son album « All my Life » en hommage au cinéma de Woody Allen.

Se produisant depuis les 25 dernières années sur les différentes scènes du jazz, il est aussi l’un des piliers de la scène des clubs de jazz parisiens.

Il est aujourd’hui le pianiste attitré du Sunside Jazz Club.

Son appartement est d’ailleurs devenu le lieu de passage incontournable des meilleurs musiciens français et américains, ainsi qu’un véritable studio d’enregistrement qui a vu naître un coffret de 9 disques de piano solos, « At Barloyd’s ».

Laurent Courthaliac est aussi le fondateur du jeune label de Jazz en vogue LP345 Records (René Urtreger, Kurt Rosenwinkel, Micah Thomas…)

RETOUR SUR 7ÈME FESTIVAL DES ENVOLÉES LYRIQUES 2019 :
« MOZART VOYAGE À VENISE »
FILM DU GRAND CONCERT DE CLÔTURE
GALERIE PHOTOS