Le Comité d’honneur du Festival

Janine Reiss
Présidente du comité d’honneur des « ENVOLÉES LYRIQUES »
Chef de chant des plus grands noms de l’art lyrique dont Maria Callas

 


Michel Sénéchal de l'Opéra

Luc Ferry
Philosophe

Patrick Ollier
Député, Maire de Rueil-Malmaison

Laurent Petitgirard
Compositeur, chef d'orchestre français
Directeur musical de l'orchestre de Colonne
Olivier Barbier de la Serre
Maire-Adjoint à la politique culturelle
de Rueil-Malmaison

Bernard Benyamin
Journaliste

Christian de Boissieu
Économiste
Bernard Chevallier
Conservateur Général de Patrimoine
Vice-président Fondation Napoléon

Direction artistique:
Béatrice Nédellec

Conseillers artistiques:

Delphine Haidan

Florian Laconi

Jean-François Vinciguerra

Mots de deux membres du comité d’honneur des ENVOLEES LYRIQUES

luc_ferryLuc Ferry, philosophe, ancien ministre de l'éducation nationale
Membre du comité d’honneur des Envolées Lyriques

" ENVOLEES LYRIQUES : j'aime beaucoup l'expression, et le projet qu'elle recouvre dans l'esprit des deux femmes de talents qui l'animent, Béatrice Nédellec et Violaine Larretgère. Faire partager au plus grand nombre le bonheur musical, ouvrir le répertoire classique au plus grand nombre est une vocation que je partage depuis des années. Lorsque je m'occupais des programmes scolaires, j'ai fait tout mon possible pour qu'on la mette en œuvre, par exemple en faisant découvrir aux enfants ce que j'appelais les "tubes" de la musique classique, ces "miniatures" courtes et sublimes - Un choral de Bach, un prélude de Chopin - qui peuvent convaincre même les plus jeunes que la "grande musique" n'est pas ennuyeuse, qu'elle n'est pas non plus réservée aux seuls adultes, pour ne pas dire aux "vieux". Car sans la musique, une éducation restera toujours incomplète, voire mutilée. Comme la philosophie, elle accompagne tous les mouvements de l'histoire, mais à la différence de la pensée abstraite, elle exprime aussi les sentiments, les émotions même les plus complexes et les moins aisément dicibles par des mots ou des concepts. Mais pour réaliser vraiment le projet de faire partager cette chance d'accéder aux grandes œuvres, pour l'incarner dans le monde tel qu'il va, il faut des associations de proximité, nourries par la passion de ceux qui s'y engagent de toute leur âme. L'Etat ne peut pas tout. Sans les personnes passionnées et talentueuses, je crains même qu'il ne puisse à peu près rien. Voilà pourquoi je soutiens avec joie l'association "Envolées Lyriques" comme les personnes qui la font vivre".

christian_de_boissieuChristian de Boissieu, économiste et président délégué du conseil d’analyse économique
Membre du comité d’honneur des Envolées Lyriques

"J’apprécie et salue l'originalité de ce projet qui souhaite apporter à travers la musique une dynamique de pédagogie et de citoyenneté auprès de nouveaux publics et en particulier des jeunes."

%d blogueurs aiment cette page :