Artistes 2015

Concert du 13 septembre 2015 - Mélodies et Quatuor

Artistes interprètes


Clémentine DecoutureClémentine Decouture, soprano

Diplômée du CRR de Dijon et de Boulogne-Billancourt. A obtenu de nombreux prix et notamment le prix de la Sacem au Concours International de Musique de Chambre de Lyon pour l’interprétation des œuvres de Nicolas Bacri et le prix de la Mélodie au Concours Nadia et Lili Boulanger à Paris en 2013 avec le Duo Dix Vagues, ensemble créé avec Nicolas Chevereau. Leur premier CD consacré à Hahn et Delafosse va bientôt sortir sous le label Passavant. Sur scène, elle interprète Constance dans « Les dialogues des Carmélites », Papagena dans la « Flûte enchantée », Michaëla dans « Carmen », Cupidon dans « Orphée aux Enfers »…

Nicolas ChevereauNicolas Chevereau, piano

Etudie le piano avec Aldo Ciccolini et au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris.

Il a reçu le prix de la Sacem au Concours International de Musique de Chambre de Lyon pour l’interprétation des œuvres de Nicolas Bacri et le prix de la Mélodie au Concours International Chant-piano Nadia et Lili Boulanger à Paris en 2013.

 

 

 

Quatuor LunariaQuatuor Lunaria

Laura Daniel, violon, Estelle Vaiss, violon, Judith Godeberge, alto, Aurore Daniel, violoncelle, quatre instrumentistes de talent qui se sont réunies pour interpréter le Quatuor N°1  de Claude Chierici, création mondiale.

Ces quatre instrumentistes se produisent dans diverses formations (quatuor Equinoxe, Trio à cordes, le Quatuor Les Violoncellistes…).

 

 


Compositeurs

Nicolas BACRINicolas Bacri

Grand Prix de la Musique symphonique de la S.A.C.E.M. 2006 et nommé aux "Victoires de la musique classique" à cinq reprises en 2004, 2005, 2007, 2008 et 2012, 

Nicolas Bacri, né à Paris en 1961, est l'auteur de plus de cent-trente partitions dont sept Symphonies, six Cantates, onze concertos (quatre pour violon, deux pour clarinette, deux pour trompette, pour violoncelle, pour piano, pour flûte) et plusieurs autres œuvres concertantes (Requiem, Folia, Symphonie concertante, les 4 Saisons, Une Prière, Divertimento, Notturno etc...) pour divers instruments, ainsi que huit Quatuors à cordes, quatre Trios avec piano et plusieurs Sonates et Suites pour violon, alto et violoncelle (avec et sans piano) et onze Motets pour choeur a cappella.

Le rayonnement de sa musique dépasse d'année en année les frontières de la France avec d'importants concerts aux USA, en Asie, en Grande-Bretagne, en Suède, en Finlande et, particulièrement, en Allemagne.

 

Claude ChiericiClaude Chierici

Renommé dans les milieux de l’audiovisuel pour ses créations de musiques à l’image, musiques originales de films, téléfilms, documentaires, séries…, Claude Chierici a commencé par le piano et se destinait à une carrière de soliste. Un accident à la main droite ruinera ses espoirs mais le confortera dans sa vocation de compositeur. Il poursuit sa formation à la Schola Cantorum avec Jacques Chailley et Pierre Doury. Puis une démarche plus personnelle s’est imposée et a généré le besoin de créer une musique plus en phase avec les besoins du compositeur.

C’est donc à l’occasion de la naissance d’un Quatuor de jeunes musiciens talentueux qu’il a saisi l’opportunité de créer son premier Quatuor à cordes que vous aurez la joie de découvrir encouragé dans cette démarche par son ami Nicolas Bacri. En préparation, toujours dans ce même état d’esprit, un Magnificat pour Orgue, Chœur et solistes puis un Intermède pour orchestre et petite harmonie.


AVE MARIA – Concert du 2 juin 2015

Jaël AzzarettiJAEL AZZARETTI, soprano

Violoniste, pianiste, Jaël Azzaretti se forme à la maitrise de Radio France. Elle perfectionne sa technique vocale auprès de Schuyler Hamilton.

Après deux années de troupe à l’Opéra-Comique, elle rejoint les grandes scènes lyriques internationales, dans des répertoires variés : Mozart, Rossini, Bizet, Strauss, Janacek, Massenet, Gounod, Humperdinck…

Dans le même temps elle se consacre également à la musique sacrée, au répertoire baroque et contemporain. Jaël sera dirigée par les grands chefs tels que Simon Rattle, Christoph von Dornany, James Conlon, Emmanuelle Haïm, William Christie…

Récemment, elle met toute cette expérience au service de l’enseignement.

Delphine HaidanDELPHINE HAIDAN, mezzo-soprano

Titulaire d’une maîtrise de musicologie à la Sorbonne, d’un prix au CNSM de Paris et de nombreux prix de concours internationaux, Delphine Haidan poursuit sa formation à l’Ecole de chant de l’Opéra de Paris. Elle est nommée aux « Victoires de la Musique ».

Sa carrière se développe autant à l’étranger qu’en France. Parmi ses récentes prestations, citons La Damnation de Faust (Marguerite) à Moscou (Fedosseiev), Pelléas et Mélisande à Tokyo, Ariane et Barbe-Bleue (la Nourrice) Salle Pleyel avec l’Orchestre Philharmonique de Radio-France, L’Enfance du Christ avec l’ONPL et tout dernièrement Nicklausse (Les Contes d’Hoffmann) à Zurich, Mélisande (Pelléas et Mélisande) en Russie,

Les Nuits d’Été de Berlioz au Festival de l’Epau, la Troisième Symphonie de Mahler à Bogota, la Nourrice d’Ariane et Barbe-Bleue à l’Auditorium de Dijon, Madame Butterfly (Suzuki) à l’Opéra d’Avignon.

Olivier GrandOLIVIER GRAND, baryton

Olivier Grand remporte de nombreux concours et est admis à l’Ecole de Chant de l’Opéra de Paris où il se perfectionne. Il est très rapidement engagé sur les plus grandes scènes françaises (Bordeaux, Opéra Bastille, Opéra-Comique, Chorégies d’Orange, Massy…), et internationales (Genève, Madrid, Barcelone, Venise…).

Son large répertoire comprend aussi bien les rôles français tels que Ourrias (Mireille), Valentin (Faust), Le Chat et L’Horloge (L’Enfant et les Sortilèges), Lescaut (Manon), Karnac (Le Roi d’Ys), Zurga (Les Pêcheurs de Perles), Directeur de Théâtre / Le Gendarme (Les Mamelles de Tirésias), et le Geôlier (Dialogues des Carmélites) que des rôles du répertoire italien tels que le rôle-titre de Rigoletto, Figaro du Barbier de Séville ou Enrico (Lucia di Lammermoor), Germont (La Traviata), Barnaba (La Gioconda), Il Conte di Luna (Il Trovatore), Alfio (Cavalleria Rusticana), Fra Melitone (La Forza del Destino), Ford (Falstaff).

Eric CourrègesERIC COURREGES, violoncelle

Eric Courrèges fait partie des violoncellistes les plus appréciés de sa génération.

Soliste de l’orchestre Philharmonique de Montpellier puis soliste de l’Orchestre Symphonique d’Europe et soliste de l’Orchestre des Concerts Lamoureux, il donne parallèlement des centaines de concerts en soliste et en musique de chambre en France, Corée, Japon, Israël, Turquie, Italie, Espagne, Tunisie, Norvège, Allemagne, Tahiti, Nouvelle Calédonie, Mexique.

Il se produit en sonate avec les pianistes Erik Berchot et Dimitris Saroglou avec les violoncellistes René Benedetti et Florent Audibert, les violonistes Philippe Bride, Saskia Lethiec et Vadim Tchijick et les mezzos Karine Deshayes et Delphine Haidan.

 

Julien MarcouJULIEN MARCOU, Harpe

Rapidement remarqué par Marielle Nordmann, Julien Marcou poursuit ses études musicales dans les classes de Sylvie Perret, Geneviève Letang et Béatrice Guillermin à l’Ecole Nationale de Musique de Saint-Etienne. Puis il intègre la classe de harpe de Fabrice Pierre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon où il obtient, en 2002, son Diplôme d’Etudes Supérieures Musicales avec un prix spécial pour la création de « Spirales » de Patrick Burgan.

Il se perfectionne ensuite auprès des maîtres réputés que sont Catherine Michel, Béatrice Guillermin et Germaine Lorenzini. Julien Marcou joue devant les plus hautes personnalités lors de concerts officiels à l’Hôtel National des Invalides, au Palais de l’Elysée, au cours de tournées au Japon et en Chine…

Julien Marcou s’est déjà produit avec les orchestres des Opéras de Lyon, Metz et Bordeaux ainsi qu’à l’Opéra National de Paris où il est régulièrement invité.

%d blogueurs aiment cette page :